Phoenix Ancient Art exprime sa satisfaction sur la résolution de l’affaire du sarcophage romain

Published on June 21, 2017 by Phoenix in Antiquities, Phoenix Ancient Art

Genève, le 19 juin 2017 …. La société de négoce en antiquités mondialement réputée Phoenix Ancient Art, par l’intermédiaire de son co-propriétaire Ali Aboutaam, basé à Genève, se félicite d’avoir pu résoudre l’affaire du sarcophage romain qui fait depuis plusieurs années l’objet d’une bataille juridique largement médiatisée dans la presse genevoise. L’objet sera envoyé en Turquie en septembre prochain, après avoir été exposé à Genève, dans une salle de l’Uni Bastions. A l’occasion de l’inauguration de l’exposition, qui se déroule aujourd’hui en présence des autorités genevoises et turques, Ali Aboutaam, dont la société détenait le sarcophage, exprime sa satisfaction : « Je suis très heureux d’avoir pu contribuer à trouver une solution pour cette magnifique antiquité. »

Le sarcophage avait été acquis par le père d’Ali Aboutaam dans les années 80 et sa provenance était attestée par différents documents et expertises. Une enquête ayant cependant mis en cause l’origine de l’objet, un séquestre avait été prononcé sur cette antiquité exceptionnelle, action contre laquelle Phoenix Ancient Art avait fait recours. Ali Aboutaam explique que « Nous avons pu trouver un terrain d’entente avec les autorités et donc retirer notre recours, permettant enfin de sortir de l’impasse. Si nous estimons que cette affaire soulève des questions de fond qui n’ont pas toutes été résolues, nous voulions la conclure. Il est exclu de près ou de loin que nous fassions l’objet de quelque soupçon que ce soit sur le fait que cette œuvre provient d’un trafic illicite.»

Phoenix Ancient Art œuvre depuis longtemps dans le sens d’une transparence accrue du marché des antiquités, en employant du personnel spécifiquement dédié à l’examen de l’historique des œuvres en sa possession et en cataloguant régulièrement sa collection, catalogue dont elle publie des extraits, entre autres sur son site. Elle participe également à des foires internationales et expose ses œuvres dans ses galeries de Genève et de New York. « Les musées et les collectionneurs privés avec lesquels nous travaillons réclament une provenance impeccable, et notre réputation est trop précieuse pour la mettre en péril avec des objets sur lesquels pourraient planer des soupçons. C’est ainsi que nous avons spontanément renvoyé une série d’œuvres en Italie en 2009, car nous n’étions pas satisfaits de leur provenance. Nos efforts représentent un investissement important, mais nous les estimons essentiels à la mise en lumière d’un secteur d’activité considéré comme mystérieux car s’agit d’un marché de spécialistes. »

www.phoenixancientart.com

Contact médias :

Marie-Hélène Hancock – +41 79 204 21 22

marie-helene.hancock@konsulenten.ch